Vaincre ses peurs : je me suis sentie bien petite…

Nous vivons des moments difficiles. Moral en berne, sentiment de peur face à un avenir incertain et imprévisible, peuvent devenir notre quotidien. Pour éloigner de nous ces « mauvais esprits », surmonter la peur, il est fréquent de faire appel aux techniques de développement personnel.

Faire appel au développement personnel pour vaincre ses peurs

Vous avez sûrement entendu dire – et peut-être même vous a-t-on dit – qu’en cas de gros vent, il est bon :

  1. De s’efforcer de vivre le moment présent sans ressasser le passé ou se projeter dans un futur plein d’épouvantails qui, pour la plupart, n’existeront pas.
  2. De garder à l’esprit que la réalité importe peu ; seul le regard que l’on porte sur elle importe. Autrement dit, acceptez la réalité sans rébellion, sans craindre les lendemains ; efforcez-vous d’y voir des opportunités. Elles vous permettront de vous adapter à la situation.

Certes, à force de ténacité, on peut développer ces réflexes et limiter l’emprise du stress. Mais quand la peur ou la douleur nous envahissent ? Il me semble que l’on a toute chance d’oublier ces « bons conseils » (sauf à en avoir déjà fait des réflexes, mais c’est une autre histoire) !

Les bonnes paroles, les conseils aussi avisés soient-ils, ont peu de prise sur l’émotion lorsqu’elle nous envahit. D’ailleurs,tout le monde sait bien que cela ne sert à rien d’avoir peur, que cela nous prive de nos moyens, et l’on continue tout de même à avoir peur !

La vidéo de Jane Marczewski (alias Nightbirde) lors du concours de l’émission télévisée de l’America’s Got Talent m’a soufflé une autre voie : se nourrir de la leçon de vie exemplaire que nous donne Jane, elle qui a su vaincre ses peurs, les terrasser.

Jane Marczewski : elle a surmonté et même vaincu ses peurs.
Jane Marczewski (alias Nightbirde)

Se nourrir de la force de Jane pour vaincre ses peurs

Convaincre par l’exemple est un classique. Xénophon, disciple de Socrate (né vers 430 av. J.C) nous l’enseignait déjà : « Les actes ne sont-ils pas des témoignages plus dignes de foi que les paroles ».

Mais avec Jane, cela va beaucoup plus loin : c’est à notre émotion qu’elle parle. Or c’est l’émotion – et non les discours et conseils – qui met en mouvement.

Regardez cette vidéo et jugez par vous-même de l’effet produit sur vous.

  • Peut-être, comme moi, sortirez-vous envahi(e) par l’émotion et bouleversé(e) par tout ce que Jane dégage : une force tranquille envers et contre tout.
L’original de cette vidéo se trouve à l’adresse : https://binged.it/3y2pHUt

Peut-être que ce que Jane nous confie, après avoir chanté, le prouvant par l’exemple, fera alors son chemin :

Vous ne pouvez pas attendre que la vie ne soit plus dure pour décider d’être heureux“.

Surmonter ses peurs pour être heureux
Dessin emprunté à Juliana Dethune

Pour ma part, cette vidéo, depuis sa découverte, continue de m’habiter…

2 réflexions sur « Vaincre ses peurs : je me suis sentie bien petite… »

  1. Merci Monique pour ce partage. Ma grand-mère disait qu’il est inutile de chercher le bonheur partout… car il est en soi ! Ce qui rejoint le dessin en noir et blanc ci-dessus. Il nous reste à cultiver notre vision et nos ressentis liés au bonheur ; une vraie gymnastique, pluri-quotidienne !

    1. Et, comme la gymnastique, cela demande de la discipline, de la persévérance – cela peut même s’avérer parfois douloureux et les résultats ne sont généralement pas immédiats…
      Merci Dominique pour avoir enrichi de ce parallèle mon article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.