Pourquoi les choses devraient-elles être blanches OU noires ? plutôt que blanches ET noires ?

 

Notre éducation nous conduit à vouloir en permanence choisir entre des opposés, comme si les contraires ne pouvaient coexister – voire même coopérer !

Quelques exemples de ce « contre-sens » :

Pourquoi choisir entre Pascal et Descartes, entre l’intuition et la raison ?
Réconcililer : Conjuguer intuition et raison

Ce sont deux facettes de notre esprit. Leurs apports sont juste différents.

Pourquoi choisir entre les médecines orientales et les médecines occidentales ?
Réconcilier : Guérir, mais aussi prévenir

Entre la prévention et les soins curatifs ?  

En bonne santé, la prévention est utile, ne serait-ce que pour préserver cette bonne santé.

La maladie installée, la médecine occidentale fait des prouesses.

Pourquoi choisir entre particules et ondes ?

Réconcilier: ondes ou particules ?La physique nous a appris que les particules se transforment en ondes et réciproquement, selon les circonstances.

 Pourquoi choisir entre vie professionnelle et vie privée ?

Réconcilier : Conjuguer vie professionnelle et vie personnelleL’essentiel n’est-il pas l’épanouissement global de sa personnalité ?

À chacun, à chaque époque de sa vie son dosage pour bien vivre le nécessaire arbitrage.?

 Pourquoi, en entreprise, choisir entre réussite économique et réussite humaine ?

Réconcilier : réussite économique ET humaine

 

Les deux réussites sont, dans le temps, intimement liées. On ne compte plus les études le  constatant.

 

Pourquoi choisir, face à un conflit, entre deux protagonistes ?

Je me mets à la place de l’un et je trouve qu’il a raison ; je me mets à la place de l’autre et je trouve… qu’il a raison ! 

Illustration :

Gérer les conflits ou chercher à réconcilier ?Pour l’oie, c’est la faute de l’enfant ;

Pour l’enfant, c’est la faute de l’oie.

 

Réconcilier au lieu d’opposer…

Au cœur de l’un, il y a l’autre ; par exemple, au cœur de l’échec, il y a de quoi apprendre et  progresser, il y a potentiellement la réussite ; et au cœur de la réussite, il y a le danger de se reposer sur elle et donc, potentiellement, l’échec.

Opposerait-on inspiration et expiration ?

 

 

 

 

2 réflexions au sujet de « Pourquoi les choses devraient-elles être blanches OU noires ? plutôt que blanches ET noires ? »

    1. Merci Olaf pour cette remarque, créatrice de valeur, que je ne m’étais pas faite… la symétrique est également juste: une texte écrit en blanc n’aurait aucun sens sans fond noir (ou à tout le moins foncé).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *